accueil

 


Classement des meilleurs sites, chat, sondage

 

1768: Les Habitants du Vaudonjon veulent une chapelle

I

 

 

 

 

 

retour sommaire histoire

 

Suite

 

la géographie des lieux

 

Cette requête , adressée à l’Evêque d’AUTUN, est conservée aux Archives de Saône-et-Loire, dans la liasse « Cases des cures – Asquins », sous la cote 2G 85 .

Le texte en est parfaitement lisible et clair, rédigé en termes choisis par le curé d’Asquins.

 Voici quelques passages…

«  A Monseigneur l’illustrissime et Reverendissime Evêque d’Autun

Monseigneur

Supplient humblement les Curé, syndic et habitans du Vaudongeon, paroisse d’Asquin sous Vezelay disans qu’ils désirent depuis longtems de faire construire dans leur hameau une chapelle dont le besoin leur paroit evident pour les raisons qu’ils vont avoir l’honneur de detailler à votre grandeur.

        1°)- les habitans dudit lieu composant quarante deux ménages et se trouvant éloignés de l’église du chef-lieu de trois grands quarts de lieues, il arrive souvent que la distance des lieux, les mauvais tems ou les mauvais chemins empêchent un bon nombre d’entre eux de se rendre à la prière pour les offices, surtout de l’aprez midi. Or au moien d’une chapelle ils repareroient cette omission en s’assemblant le soir des dimanches et fêtes dans laditte chapelle pour y faire une prière et une lecture commune, ce qui contribueroit a fructifier parmi eux le St Jour  (?) et ne seroit pas d’un petit secours pour les entretenir dans l’esprit de piété qui ne s’éteint que trop aisément lorsqu’on manque aux exercices communs de religion.

        2°)- il resultera de la construction de ladite chapelle que le St viatique et les aitres sacremens seront administrés avec plus de facilité et de décence aux malades, puisque le curé ne sera plus obligé de transporter de l’église paroissiale le St viatique dans le hameau …mais il pourra dire la messe dans laditte chapelle, et y consacrer les hosties nécessaires pour communier les moribons.

        3°)- cette chapelle sera encore d’un grand secours pour les infirmes et les vieillards…

        4°)- comme il n’est pas possible que les petits enfans de ce hameau puissent se rendre à la paroisse pour y assister aux instructions familières, et qu’il est néanmoins de la dernière importance d’instruire la jeunesse dès les plus tendres années ; le sieur curé pourra facilement en venat dire de tems en tems la messe …rassembler les petits enfans et les instruire de ce qu’il estnécessaire qu’ils sachent.

…Lesquelles raisons etant très solides et ayant vivement touché les habitans du dit Vaudongeon, ils vous font la presente requête à ce qu’il plaise à votre Grandeur de commettre Monsieur l’Archipretre ou tel autre prêtre qu’elle jugera à propos pour se rendre audit lieu du Vaudongeon et constater la distance de l’église paroissiale et les raisons d’ériger la chapelle dont est question, entendre toutes parties interressées …pour a vüe du procès-verbal qui sera donné du tout, être par votre grandeur ordonné ce qu’il appartiendra et les suppliants offriront leurs vœux au Seigneur pour la prospérité de votre grandeur.

Suivent les signatures :

-          B. GROGNOT, Curé d’Asquin ; Nicolas MARCELOT ; E. et J.FEBVRE ; C. GUILLOUT

-          Aubin GUILLOUT ; H. COLLAS ; M. PERREAU ; Lazare DEGOIT ; C. GUILLOUX

-          G. LUCI ; C.MERCIER ; C. GUIMARD ; J. FEVRE ; Edme GAILLOT - G. et C. Le MOUX.

 

 

Suite

000webhost logo