accueil

 


Classement des meilleurs sites, chat, sondage

 

Préhistoire…, protohistoire…, un long préambule.

MONTILLOT avant l’Histoire (suite et fin)

 

 

 

 

 

 

 

retour sommaire histoire

 

Suite

 

 
 

Nous avons situé le village actuel de Montillot dans son cadre géologique.

Sur un socle rocheux constitué de dépôts marins datant de l’ère secondaire (« jurassique moyen »), on a vu comment se sont constituées, une plaine cultivable ( la « Plaine de la Chally » et « la Canne »), ainsi que les collines boisées proches (« Perruches » et « Crot Blanc »).

Nous avons rappelé que nos ancêtres « biologiques » vivaient il y a 2 millions d’années, et qu’avaient été trouvées dans la région proche des traces de vie humaine datant de plusieurs dizaines de milliers d’années. Comme le rappelait Fernand BRAUDEL, «  l’Histoire, telle que nous la connaissons, n’est même pas la millième partie de l’évolution humaine considérée dans toute sa durée »

 Même si nous nous limitons aux 3000 dernières années, nous pouvons affirmer que des dizaines de milliers d’individus ont piétiné le territoire de ce qui s’appelle aujourd’hui MONTILLOT…

Ils y ont vécu, c’est-à-dire qu’ils y ont travaillé pour subvenir à leurs besoins vitaux, qu’ils y ont lutté pour défendre leur existence, qu’ils y ont souffert, qu’ils y ont aimé …

Vivant dans des groupes de mieux en mieux organisés, ils en ont élaboré, appliqué ou subi les règles du « vivre-ensemble », d’abord tribales, puis seigneuriales, puis provinciales et ensuite nationales.

Ces règles ont eu  des conséquences sur le comportement de chacun, et sont à l’origine d’évènements locaux. Des conflits sont survenus, entre individus, entre tribus, entre châtelains, - chevaliers, barons, comtes ou ducs provinciaux, puis entre états, entraînant des actes de brigandage, des guerres, des invasions, des révolutions…dont le petit peuple de nos villages ne pouvait que souffrir.

Des accords et des alliances ont aussi été conclus.

Ces évènements ont été souvent mentionnés dans des écrits., et cela d’une manière de plus en plus précise au cours des 2 derniers millénaires.

 C’est à partir de ce constat que quelques habitants du village, nullement historiens de formation, - et en l’absence de participation notable de Montillot à l’Histoire nationale -, ont voulu retrouver ces documents en fouillant dans les dossiers administratifs archivés à tous les niveaux, municipalités, préfectures et Etat. L’objectif était de déceler des évènements locaux – c’est-à-dire qu’ils ont eu lieu dans un rayon maximum de 10 à 20 km – à portée de marche d’une journée …-, de les décrire et de les rapporter au contexte politique provincial ou national de l’époque

A partir de ces travaux, une vingtaine de documents étaient déjà redigés en 2012, et ont été publiés sur un site Internet privé créé par l’une des chercheuses (www.montillot89.net46.net/ ).

D’autres recherches pourront être effectuées, grandement facilitées par la numérisation généralisée des documents édités dans le passé.

 …Et ,-  de la même façon que s’exprimait l’abbé PARAT à propos de Bois d’Arcy, et de la notice qu’il avait rédigée -, « c’est ainsi que Montillot aura une histoire, si l’on peut donner ce nom à quelques glanures »…

 Mais il y a une période initiale où, l’écriture n’existant pas, aucun document ne raconte la vie de nos « Anciens ». Heureusement,  ils ont laissé des traces, - cendres de foyers, tas de pierres …- fabriqué des objets, des outils abandonnés sur place ou posés dans leurs tombeaux, peint ou sculpté les murs des cavernes… Seul, l’examen détaillé de ces indices par d’éminents spécialistes a pu nous apprendre comment vivaient ces peuplades. Nous avons donc rapporté leurs conclusions.

Suite

 

000webhost logo